Parce que seul ce qui est écrit peut être transmis...

... J’écris encor ce soir les humeurs qui m’animent
Laissant percer en moi mes désirs les plus fous.
J’écris ce qui me vient, ce qui me rend jaloux
Sombrant tout doucement dans un opaque abîme.

Ces courants si pervers édifiant mes passions
Ces idées m’assaillant quand j’ouvre mes prisons,
Ce silence envoutant berçant mes illusions,
Ces couleurs de l’âme sont ma respiration.
Voir la suite Suite

©

–...
Voir la suite Suite

©

Fuyant les exactions, la terreur, les combats
Ils se sont résignés à être ‘réfugiés’
Brisés, agonisants, au milieu des gravats
Ils ont maudit les dieux qui les ont oubliés...
Voir la suite Suite

©

Avant de me perdre dans le néant funèbre,
Avant de succomber à l’attrait des ténèbres,
De me diaprer du voile de nuit sans retour,
Je veux rêver encor cent fois mes derniers jours...
Voir la suite Suite

©

Tu vis ta vie comme une fête
Aucun obstacle ne t’arrête
Tu te vêts des ors de la joie
Comme un éphèbe, comme un roi...
Voir la suite Suite

©

Chapitre 1 – Nouvelle vie, nouveau départ
...
Voir la suite Suite

©

Ce jour, nu comme un saule éploré et amer
Je pense à ces victimes de l’obscurantisme
A ces êtres meurtris par tant de fanatisme
Lors je leur rends hommage et leur dédie ces vers...
Voir la suite Suite

©

Sensuelle et sauvage, elle arrime mon cœur
A ses appâts baignés de suaves odeurs
Quand je ferme les yeux je ressens ses senteurs
Qui ornent mes songes de mille et une fleurs...
Voir la suite Suite

©

Nouvelle année, nouvel amour
Nouveaux secrets, nouveaux retours
Nouveaux carnets, nouveaux détours
Nouveaux regrets, nouveaux beaux jours...
Voir la suite Suite

©

Les lendemains de fête
Fanent comme un soupir
Les rires, les violettes
Formant nos souvenirs...
Voir la suite Suite

©

–...
Voir la suite Suite

Les écrits > Page 12