©

La mort, inévitable, guette tous les vivants
Et ne laisse pas en paix les êtres qui ont mal
Elle foudroie les plus forts de son éclair fatal
Tapie dans la pénombre, silencieuse elle attend.

Tu connais cette souffrance que la mort apporte
Quand son macabre voile noir obscurcit nos jours
Quand elle atteint les êtres au fond de leur amour
Qu’elle frappe nos destins, ferme une de nos portes

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


JC Fartoukh ©

(vu 1614 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire