©

Sensuelle et sauvage, elle arrime mon cœur
A ses appâts baignés de suaves odeurs
Quand je ferme les yeux je ressens ses senteurs
Qui ornent mes songes de mille et une fleurs

Pervenche de la nuit, rose pale d’un soir
Je la sens qui éclot et me couvre de gloire
Comme un glaïeul en phase avec l’or d’une stèle
Se parant d’au-delà, de lambris couleur miel

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 729 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire