©

A l’aube de ta vie
Lors que ton ciel s’éclaire
Ma belle et douce Claire
Tu requiers un ami

Tu es très jeune encore
Tu n’as que dix-sept ans
Et tu n’es qu’une enfant
Qui découvre son corps

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1506 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire