©

Chaque nouvelle infamie humilie le monde
Quand il oint d’abjection, d’idées nauséabondes
Le mur impur, pervers de l’immoralité
Avec le dantesque malheur des accablés

Atteignant le rebut des bas fonds, des blasphèmes
Devant l’abus des idéologies extrêmes
Il se cache les yeux pour ne pas voir trembler
Les pauvres rabougris, victimes d’impiété

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 640 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire