©

Ton corps toujours je le ressens
Entre mes bras brûler mes sens
Lors en moi le désir avance
Sur un rythme presque oppressant.

J’ai caressé tes si beaux seins.
J’ai goûté aux plaisirs divins
De leur rondeur, de leur dessin
Blottis dans le creux de mes mains.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1307 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire