melancolie

©

Sous ton ciel constellé les fléaux se bousculent
Et pénètrent ta vie pour te désorienter
Ils contingentent l’oxygène de ta bulle
Ils te rendent morose, acariâtre, asphyxié...
Voir la suite Suite

©

Il l’aimait
Si fort qu’il pleurait
Et il pleurera encore
Sous les horions du sort...
Voir la suite Suite

©

Elle nous prend la main quand tout nous abandonne
Elle est toujours là lorsque le monde détonne
Elle est notre recours, les temps où, monotones,
Nous errons dans la peur, quand la nuit déraisonne...
Voir la suite Suite

©

Ces souvenirs anciens alimentent mes heures
Ces rires enfantins ornés de mille fleurs
Ces accès importuns de colère en couleurs
Je suis seul à les voir lorsque s’ouvre mon cœur...
Voir la suite Suite

©

Car j’aurais pu t’aimer jusqu’à la nuit des temps
Te construire un palais et t’offrir en présent
Les étoffes, les soies brodées d’or et d’argent
Les bijoux, les trésors des fabuleux romans...
Voir la suite Suite

©

Bien caché, bien enfoui
Là où rien ne persiste
Il subsiste un ennui
Un relent de la nuit
Mélancolique et triste...
Voir la suite Suite

©

L’ondée qui glisse en vain
Sur la vitre embuée
Réveille ton passé
Et fait trembler tes mains
Sur un rythme enfantin...
Voir la suite Suite

©

Sans la lumière hâlée, à quoi servent tes yeux ?
Noyé dans l’univers où le vide est aux cieux
Sans fluide diapré tu ne vois que du noir
Que le sombre dégout qui borde tes espoirs...
Voir la suite Suite

©

Tu es comme l’oiseau
Dont le plané paisible
Ce qu’il a de plus beau
Ne lui est plus possible...
Voir la suite Suite

©

Comme un clown blanc solitaire
Pourvu d’une larme à l’œil
Tu te caches, tu te terres
Te glissant sous une feuille...
Voir la suite Suite