©

Lors d’une nuit sans lune, ignée par mille étoiles
Chargée d’ombres fuyantes qu’un grand feu dévoile
Une histoire contée par des lutins joyeux
Absorbe nos esprits, écarquillant nos yeux

Ils nous parlent d’une ombre, une fée mirifique
Qui s’extasiait des teintes d’une aube magique
Elle avait l’âme pure, le geste envoutant
Éclairant les matins de ses rires d’enfant

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 691 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire