©

Les lumières bleutées de l’horizon qui danse
Forgent des mirages dans mon esprit rêveur.
Des musiques sans nom m’envahissent le coeur.
Je suis sur un nuage inondé de nuances.

Le cri de quelque oiseau au panache d’Afrique
M’aide encore à songer à des jardins secrets
A des prés verdoyants sous un ciel blanc-nacré
Donnant du relief à mes visions bucoliques.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1334 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire