Quand je n’en pourrai plus de vous attendre en vain
Quand pour moi il n’y aura jamais plus de « demain »
Alors je le ferai ce geste redouté
Je ne sais pas comment, mais il va m’emporter

Il marquera la fin d’une si belle histoire
L’amour était si fort, je n’osais pas y croire
Pourtant vous m’aviez fait cet aveu le plus doux :
Je sens que je commence à m’attacher à vous

Moi je l’étais déjà, et depuis le début
Chaque nuit j’attendais en vain votre venue
Je persistais à croire, jusqu’à l’ultime heure
Que vous reviendriez me donner mon bonheur

Et puis de moins en moins j’ai eu votre visite
Le chagrin est venu, la peur que tu me quittes
Les images d’une autre sont venues s’installer
Elles brisaient mon cœur, elles me faisaient pleurer

Je parlais à tout le monde de mon amour pour vous
Vous remplissiez ma vie, c’était un amour fou !
Pourtant de vous je ne connaissais presque rien
Votre nom, votre vie, j’interrogeais en vain

Tu disais : vous n’avez rien à savoir de moi
J’ai respecté ce vœu, adopté votre choix
Mais ce soir, toute seule, la triste m’envahit
Je le ferai ce geste … et tout sera fini…

♦ Gisèle VENEROSY ♦

(vu 531 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire