©

A l’aurore naissante où l’on se sent serein
Lorsque tout prés de moi tu prends un air câlin.
Tu caresses de tes lèvres mes bras, mes mains.
Tu excites mes sens et ma joie du matin

Ton visage incendié par des lueurs d’amour
Attise mes espoirs un peu plus chaque jour.
Je te sens prés de moi aux instants les plus vrais
Quand tu m’offres un regard, un sourire, un baiser

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 3246 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire