Pourquoi ne veux-tu pas me dire que tu m’aimes ?
Pourquoi ne veux-tu pas laisser parler ton cœur ?
Pourquoi m’empêches-tu de te dire : je t’aime ?
Pourquoi tous ces silences ? Est-ce parce que tu as peur ?

Et pourquoi de ta vie ne veux-tu rien me dire ?
Quand je pose une question, je te vois qui soupire,
Légèrement agacé de voir que j’ose encore
Alors je me tais, bourrelée de remords

Je ne veux pas te perdre, tu es toute ma vie
L’amour que j’ai pour toi, je ne l’ai jamais eu
Jamais je n’ai connu une pareille envie
Aimer un jour comme ça, je n’aurais jamais cru

Je tremble à chaque instant qu’il t’arrive quelque chose
Je ne pourrai jamais survivre à ton absence
Te dire combien je t’aime, même cela je n’ose
Le froncement de tes yeux me réduit au silence …

Et pourtant je suis sûre que tu as bien compris
Que dans mon petit cœur, plus de place pour personne
Tu es depuis deux ans mon homme de la nuit
Et cet amour que j’ai, toi aussi tu le donnes

Non tu ne ferais pas ces trajets pour me voir
Si c’était seulement de la sensualité
Je suis persuadée alors qu’un de ces soirs
Nous conjuguerons ensemble, enfin, le verbe aimer …

♦ Gisèle VENEROSY ♦

(vu 558 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire