©

Pardon d’être un peu trop pervers
Un peu lubrique aussi parfois
D’être insensible à tes émois
De vivre l’amour à l’envers

Pardon de ne pas être en joie
De te laisser sans un sourire
De fuir tes yeux, de te subir
Quand je m’approche trop de toi

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 950 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire