Parce que seul ce qui est écrit peut être transmis...

... J’écris encor ce soir les humeurs qui m’animent
Laissant percer en moi mes désirs les plus fous.
J’écris ce qui me vient, ce qui me rend jaloux
Sombrant tout doucement dans un opaque abîme.

Ces courants si pervers édifiant mes passions
Ces idées m’assaillant quand j’ouvre mes prisons,
Ce silence envoutant berçant mes illusions,
Ces couleurs de l’âme sont ma respiration.
Voir la suite Suite

©

Je me souviens encor de cette folle nuit
Où le lutin joyeux venait chasser l’ennui
Il bondissait, sautait, faisait des galipettes
Toujours souriant sous sa bigarrée casquette...
Voir la suite Suite

©

A chaque fin d’année la confiance renait
Déjà on se convainc qu’on atteindra la paix
Que toutes ces horreurs, tous ces cruels méfaits
Seront caduques et dépassés à jamais...
Voir la suite Suite

©

Inventons un nouvel espace scripturaire
Où garder au secret nos œuvres, nos mystères
Cachons-nous des obtus, des fourbes mortifères
Éloignons les copieurs, les tricheurs, les plagiaires...
Voir la suite Suite

©

Parodie de vie pacifiste
Pour des convictions panthéistes
On fait le jeu des extrémistes
Encourageant les bellicistes...
Voir la suite Suite

©

Athéna tu es de celle qu’on grave en soi
A l’orée du sommeil, je flotte et pense à toi
Je pressens ta présence au plus profond de moi
Je plane, je surnage en une mer de joie...
Voir la suite Suite

©

Ton ombre, douce fleur
Envahit ma lumière
Je plane et j’en suis fier
Noyé dans ta candeur ...
Voir la suite Suite

©

Aujourd’hui la vie me déchire
Dans le temps, je dérive et vire
Je vais où voguent mes navires
Mon horizon s’étend, s’étire...
Voir la suite Suite

©

Dotons-nous d’un espace où vivre en tolérance
Là où les religions deviendront tempérance
Là où musulmans, juifs, chrétiens, ou shintoïstes
Pourront se côtoyer, s’aimer en pacifiste...
Voir la suite Suite

©

Mercenaire austère aux allures de requin
Tu cernes ta proie pour lui dévorer le cœur
Ce sentiment pervers qui te semble saveur
Qui couvre tes envies et apaise ta faim
N’est que la perception qui guide l’assassin...
Voir la suite Suite

©

Lors d’une nuit sans lune, ignée par mille étoiles
Chargée d’ombres fuyantes qu’un grand feu dévoile
Une histoire contée par des lutins joyeux
Absorbe nos esprits, écarquillant nos yeux...
Voir la suite Suite

Les écrits > Page 4