Parce que seul ce qui est écrit peut être transmis...

... J’écris encor ce soir les humeurs qui m’animent
Laissant percer en moi mes désirs les plus fous.
J’écris ce qui me vient, ce qui me rend jaloux
Sombrant tout doucement dans un opaque abîme.

Ces courants si pervers édifiant mes passions
Ces idées m’assaillant quand j’ouvre mes prisons,
Ce silence envoutant berçant mes illusions,
Ces couleurs de l’âme sont ma respiration.
Voir la suite Suite

©

J’ai mille chats dans ma tête
Un gros chat qui ronronne dans mon cœur
Moi aussi je pourrais ronronner
Avec vous dans mon cœur
Vous tous les visages tous les souvenirs
Des hommes jadis aimés
Des amis perdus
Vous les gravures de mode de ma vie
J’ai tant sublimé...
Voir la suite Suite

©

Car j’aurais pu t’aimer jusqu’à la nuit des temps
Te construire un palais et t’offrir en présent
Les étoffes, les soies brodées d’or et d’argent
Les bijoux, les trésors des fabuleux romans...
Voir la suite Suite

©

Eau pure et grave que m’apportent
Ta vie infinie ton front coulé
De pluies ô merveilleuses pluies
De pluies ravageuses
De pluies divines
Qui se terminent
En une seule goutte de génie...
Voir la suite Suite

©

Voici cette attente qui reprend
Émaillée de doutes et d’angoisse
A l’heure où s’éveillent les tourments
La ville est nue, les clartés décroissent...
Voir la suite Suite

©

Le fracas du vent sur les voiles
La mer bouillonnante, agitée
Le claquement sourd des étoiles
Sont mes délires animés...
Voir la suite Suite

©

Éclairée par les rais d’une lune opaline
La demoiselle dansait sous une pluie fine
Ses échappés battus, dans la moiteur violine,
S’exécutaient sur des musiques cristallines...
Voir la suite Suite

©

Avant que le néant ne s’impose…...
Voir la suite Suite

©

Déjà les premiers maux du manque qui nous lance
Déjà la sensation que s’éteint tout espoir
De vivre un temps serein, et puis se percevoir
Un peu plus différent chaque jour qui commence...
Voir la suite Suite

©

D’autres nymphes viendront raviver ta fureur
D’autres viendront nourrir ton appétit d’amour
D’autres viendront t’offrir de partager leurs jours
D’autres se pareront d’hallucinantes fleurs
D’autres peindront ta vie d’éclatantes couleurs...
Voir la suite Suite

©

L’été, j’aime les Impressionnistes plus que jamais.
L’été n’est pas pour se cacher, mais pour méditer.
L’été apprend la paresse au pied des arbres....
Voir la suite Suite

Les écrits > Page 15