©

Voici cette attente qui reprend
Émaillée de doutes et d’angoisse
A l’heure où s’éveillent les tourments
La ville est nue, les clartés décroissent

Voici la lumière qui t’éclaire
Grisée par la pluie, sous le tonnerre
Telle la glace des hémisphères
Tel cet oubli dont tu es si fier

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 776 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire