©

Nous nous sommes chéris, embrasés, emportés
Puis au fil des années nous nous sommes calmés
L’hiver succédant aux frénésies de l’été
La passion se muant en sapience apaisée

Maitresse insatiable sous mes assauts fervents
Tu dardais sans pudeur, comme un soleil brulant,
Les flèches libertines d’un amour ardent
Endiablé, palpitant, enflammé et violent

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 158 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire