©

Je pourrais t’emporter vers la plage éternelle
Gardée par des rochers en fait de sentinelles
Que nulle âme encor n’a pu même contempler
Car j’en ai la primeur et l’exclusivité.

Je pourrais, si tu veux, devenir un corsaire
Qui affronte les vents et sillonne les mers.
Je hisserais ton nom sur le gaillard d’avant
Et tous les matelots porteraient tes rubans.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1326 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire