Mon ange 10 out of 10 based on 5 ratings.

©

Quand se ferment mes yeux c’est toi qui apparais
Dans un décor d’encens agrémenté d’orange
Parmi tant de trésors tu scintilles, mon ange
Je demeure éperdu, immobile et muet

Ta bouche magnifique aux accents de vertus
Ton sourire ambitieux aux lèvres écarlates
La beauté de ton nom au son fou qui éclate
Ton regard malicieux chargé de mille écus

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1332 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

2 commentaires pour Mon ange

Laisser un commentaire