©

Oui, il a rejeté le bonheur de t’aider
Et refusé la main que tu voulais tendue
Il n’a pas essayé de connaître tes vues
Il n’est qu’un solitaire ignorant et damné

Et la bonté qui luit dans ses yeux immortels
Ce semblant de vertu, de commisération
Ne peut que te tromper sur sa compréhension
Sur ce qui le compose et le rend irréel.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1335 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

2 commentaires pour Mendiante

Laisser un commentaire