Ma navarraise 10 out of 10 based on 11 ratings.

©

Envoutante et gracile, tu séduis le monde
Personne ne peut plus ignorer ta beauté
Tu scintilles d’échos aux couleurs vagabondes
Les astres rougeoyants en sont galvanisés

Je suis fasciné par ta chevelure prune
Ton visage irradiant les lueurs du printemps
Habitée par le temps, tu rends blême la lune
Qui ne peut que louer tes charmes, par son chant

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 598 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire