©

Dans la pâleur grisée quand les âmes se pâment
Quand la juste raison fait planer les silences
La lune emplit les cœurs d’étrange vague à l’âme
Rayonnant des ondes d’une extrême sentence

Le vent qui sans effort monte au dessus des cimes
Montre aux hommes qu’au fond le disque de clarté
Rejoignant les étoiles au dessus des abimes
A la saveur du temps baigné d’un gout nacré

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1616 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

2 commentaires pour Lune

Laisser un commentaire