©

Je la regarde du coin de mon œil. C’est l’heure du petit déjeuner et elle s’embrouille déjà dans ce qu’elle doit faire. Je n’ai jamais rencontré une étourdie pareille. Elle s’embrouille dans ses biscottes de différentes tailles, s’embrouille dans le choix (thé ou café ?), dans ses casseroles et oublie que celle-ci justement n’a pas été lavée. Pouah !… Et moi dans tout ça ? Eh bien, moi, j’attends. Heureusement, je suis patient. Elle n’a qu’à se louer de moi, “de mes services” d’une certaine façon. Je m’étire, un bras après l’autre, confiant dans la couleur du ciel et dans l’avenir de notre journée. Enfin, “notre”… C’est beaucoup dire : elle, elle va partir travailler (durement, paraît-il ?) et moi je vais me prélasser toute la journée. J’aime la musique classique qu’elle me laisse en partant et j’aime le canapé blanc qu’ELLE a acheté Noël dernier. “Je me suis fait mon petit Noël” , a-t-elle dit alors de sa voix flûtée un peu ridicule. Super canapé, je dois le reconnaître, mais je n’aime guère le partager… A la rigueur avec elle. Noémie a des manières douces, si ce n’est maniérées.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ Carzon Joëlle ©

(vu 850 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire