©

J’irais bien en Irlande
Balader mon cœur
Ballader ma voix et mes pieds de guingois
Pour que les pieds redeviennent
Des bijoux escarpinés de Vienne

J’irais bien dans les Lakes
Là où tous les poètes*
Furent romantiques et navigateurs
Avec rien de fake
Rien de frimeur

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ Carzon Joëlle ©

(vu 975 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire