©

Pourquoi ce triste monde où l’on a rien sans rien ?
Pourquoi s’il faut aimer, faut-il aussi les chaines ?
Pourquoi faut-il survivre et assumer sa peine ?
Pourquoi les jeunes arts rejettent les anciens ?

Pourquoi les lendemains n’ont pas le gout d’hier ?
Pourquoi tous les chemins mènent-ils à l’enfer ?
Demain je serai vide englouti par l’orage
L’aube infinie du temps que prédisent les sages…

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 862 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire