©

Dans la pénombre sombre, des ombres d’outre-tombe
Viennent se lamenter en chœur, pleurer leurs déboires
Dans un morne relent de lucide désespoir
Elles se remémorent leur vie nauséabonde

Sous les arcs ondoyants d’un fier crépuscule en feu
A l’heure où les chemins s’entrecroisent et se fondent
Des incantations sordides, dans le vent qui gronde
Se noient parmi les rumeurs des damnés malheureux

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1219 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire