©

L’écriture c’est comme un long fleuve tranquille que distillent mes pensées
au gré de la musique des mots qui heurtent et caressent ma plume et,
tels un ruban, s’épanouissent et s’étirent sur la feuille gourmande qui frémit,
d’impatience.
Alors, la plume s’agite et se cabre les pensées s’entrechoquent l’écriture devient parole,
elle exulte, se libère et c’est le bonheur qui jaillit.

♦ fleur de pavot ©

(vu 605 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire