Le blanc et le noir 7 8 out of 10 based on 1 ratings.

©

ACTE 2 – SCÈNE IV

Chez Marc et Caroline. Le studio est de plus en plus en désordre.

Marc
L’après-midi chez Baba était… bizarre.
Caroline
Bizarre ?… Non.
Marc
Oh ! toi, tu cuves ton vin.
Caroline (s’affalant dans le fauteuil défoncé)
Mon… champagne. Je suis encore capable de réfléchir. D’ailleurs, je n’ai presque pas bu.
Marc
Presque pas.
Caroline
Qu’est-ce que tu as trouvé “bizarre” ?
Marc
Leurs propos, leur apparente tranquillité, le fait qu’ils aient dit oui pour ouvrir la bouteille.
Caroline
Le champagne n’était pas frais.
Marc (agressif)
C’est toi qui n’es pas fraîche. Tu n’es même plus capable d’analyser le comportement de nos amis.
Caroline
“Monsieur le Psychologue” a parlé, “Monsieur le Psychologue” a dit que c’était “bizarre”… Je suis désolée. Paul et Baba ont rompu. Il n’y a rien là que de plus normal. Baba est moins bête qu’il n’y paraît.
Marc
Baba n’est pas bête.
Caroline
Oh ! Qu’est-ce que tu as à tout changer ? Baba est bête, elle a toujours été bête.
Marc
Parfois, je me demande pourquoi tu fréquentes les gens que tu fréquentes. Sandra est paresseuse, Baba est idiote, Paul est un salaud. Pourquoi les voyons-nous alors ?
Caroline
Parce que TU veux les voir. Ce sont TES amis.
Marc
C’est toi qui, sauf pour Paul, me les as présentés. Je te trouve injuste.
Caroline
Quel assaut de bonne conscience ! Je suis soûle et injuste ? Eh bien, je suis soûle et injuste. C’est toi que je trouve changé. Tu devrais être content de la rupture Paul-Baba.
Marc
S’ils ont rompu.

IL VA BOIRE UN GRAND VERRE D’EAU.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


(Voir la suite Suite)

♦ Carzon Joëlle ©

(vu 470 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire