©

ACTE 1 – SCÈNE IV

La chambre dans l’appartement de Baba. Un lit avec une simili-fourrure. Marc et Sandra sont assis sur ce lit, tenant sur leurs genoux Caroline, à demi-consciente.
Ils ont l’air déprimé. On entend une douce musique à côté.

Sandra
Quelle soirée, mais quelle soirée !
Marc (s’efforçant de rire)
Ça ne pouvait guère être pire.
Caroline (sur leurs genoux)
Tralala lalire…
Marc
Tu imaginais ça, Baba avec Paul ?
Sandra
Je n’imaginais pas Baba avec Paul, mais j’aurais parfaitement imaginé une pauvre petite fille riche avec un freluquet ambitieux.
Marc
Paul en ambitieux ! Moi qui l’imaginais droit comme la justice !
Sandra (sentencieuse)
L’occasion fait le larron.
Caroline
Tralala lalon…
Sandra
Ma pauvre petite Baba !
Marc (amer)
Mon pauvre Marc !
Sandra
Tu l’aimais un peu ?
Marc
Paul ?
Sandra
Mais non, idiot : Baba.
Marc
Pas plus que ça.
Caroline
Tralala.
Sandra

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


(Voir la suite Suite)

♦ Carzon Joëlle ©

(vu 549 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire