©

Lâcher prise, et sans haine atteindre enfin l’oubli
Dans ce monde frustré où plane l’interdit
Permettre à l’avenir de devenir réel
Ignorer le dédain et déployer ses ailes

S’envoler, happé dans le sillage d’un cygne
Regarder vers le lac pour y voir tous ces signes
Voir dans son harmonie les calmes de l’hiver
Tournoyer, voler comme plane l’aigle d’Ayres

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 612 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire