©

V – Un voyage et une disparition

De Crète, dans ces fameuses années 80,
Une vieille femme, tout en noir, file la laine au pas de sa porte :

« Le songe se dévide avec une paresse
Angélique, et sans cesse, au doux fuseau crédule,
La chevelure ondule au gré de la caresse… »

Derrière la carte postale représentant la fileuse, Alain avait écrit :

« Dear Lucie,
J’ai le nez rouge pourtant je ne bois pas
Les Grecs sont gentils pourtant ils font du commerce
Les touristes sont toujours cons pourtant je les évite
Les vieilles sont très vieilles pourtant elles sont belles
La mer était froide pourtant je m’y suis baigné
Je me fous des élections françaises pourtant j’achèterai le journal
Il y a des coins splendides pourtant je ne reste pas
Je ne fais que parler English pourtant je suis en Grèce
Je me sens bien ici pourtant je vais partir
Contradictions ? Pourtant je me soigne. »

Avant de gagner le Canada, où il devait séjourner un an, Alain était allé en Crète. Il devait beaucoup écrire à Lucie, pourtant il était jaloux. Les bavards parlent aux bavards. Pourtant…

Cyril aimait Sonia, qui aimait Alain, qui aimait Pierre, qui aimait Lucie –qui n’aimait qu’elle-même- et Higelin, qui n’aimait ni les uns ni les autres puisqu’il ne les avait jamais vus.

C’était simple –voire simpliste-, compliqué, drôle –voire tragique.

Alphonse et Lucie, les Verseaux versatiles, se détestaient mutuellement malgré leurs ressemblances profondes et souveraines. Ces monstres d’égoïsme, solitaires, tricheurs, ne cessaient d’inventer et de s’inventer une vie que ne viendraient jamais troubler ces Cyril, Sonia, Nelly, Pierre. Ces derniers étaient de pauvres errants qui mendiaient livres, peintures, affection, herbe : des besogneux… Alphonse et Lucie se détestaient et s’aimaient, tour à tour agressifs et inquiets.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !



(Voir la suite Suite)

♦ Carzon Joëlle ©

(vu 967 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire