©

X – Tout commence…

Tout commence lorsque, à partir des gestes quotidiens : Patrice penché sur sa guitare, Nelly préparant le thé, Alain rejetant ses cheveux en arrière, Patrice caressant sa chatte…, Lucie se met à rêver.

Ce n’est plus penché sur sa guitare, mais l’image de Patrice penché sur sa guitare. Nelly préparant le thé porte une jupe indienne bleue…, mais la jupe soudain ondoie, la jupe forme un nuage. Et la silhouette de Nelly devient bleue, devient floue, et Lucie rêve… Elle rêve parce que ses amis ne sont plus ses amis, mais ses créatures, ses fétiches, les acteurs idéals de sa vie imaginaire.

Tout commence à partir de Patrice penché sur sa guitare.

Les yeux violets d’Alain, fixés sur lui, pétillent. Et les yeux de Lucie rencontrent ceux d’Alain. Ils se comprennent. Et ils se sourient. La silhouette de fée de Nelly se glisse entre eux, apportant le thé. Patrice voit le sourire taquin de Lucie. Il aime ce sourire qu’il ne sait pas adressé à Alain. Il la regarde. Lucie oublie Alain et ne voit plus que Patrice.

Tout commence à partir d’un regard : les yeux marron de Lucie, fixés sur Patrice, pétillent. Les yeux de Nelly rencontrent ceux de la jeune femme. Elles se comprennent et se sourient. Alain se glisse entre elles, apportant le thé. Patrice voit le sourire taquin de Nelly. Il aime ce sourire qu’il ne sait pas adressé à Lucie. Il la regarde. Nelly oublie Lucie et ne voit plus que lui.

Ou Lucie se glisse entre ses amis, apportant le thé. Patrice la suit des yeux. Le regard d’Alain croise celui de Patrice. Ils se comprennent. Ils se sourient. Lucie voit le sourire de Patrice qu’elle ne sait pas adressé à Alain. Elle lui sourit aussi. Patrice oublie Alain et ne regarde plus qu’elle.

Les réserves fondent. Le courant passe, un courant subtil, mélange d’amitiés et de désirs. Le courant passe. C’est un parfum, cela a une saveur incontrôlable. Il ne s’agit plus d’une simple réunion d’amis. Il s’agit de choses fortes, de passions, d’essences, de secrets. Qui aime qui ?

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !



(Voir la suite Suite)

♦ Carzon Joëlle ©

(vu 1044 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire