Bien sûr je ne fais pas partie de votre vie
Pour vous je le sais bien je ne suis qu’une envie
Un instant de plaisir, de sensualité,
Vous m’avez interdit, bien sûr, de vous aimer

Mais on ne peut pas toujours faire ce qu’on veut
Alors de mon amour si je vous fais l’aveu
C’est que ce mot si doux je ne peux le cacher
Me rend heureuse et triste, mais j’aime vous aimer

J’aime ces longues nuits où j’attends votre appel
Même si rien ne vient, pour vous je me fais belle
Mon cœur bat la chamade, et j’attends dans le noir
Le plus doux des messages : Êtes-vous seule ce soir ?

Vous mon homme de la nuit, mon inconnu si proche
Lorsque toute seule je suis, je me fais des reproches :
« Il était près de toi …. Il fallait plus l’aimer …
De chaque heure, chaque minute, il fallait profiter ..

Te fondre dans ses yeux, pour lui faire comprendre
Le plus doux des aveux par des gestes si tendres
Que devant tant d’amour il n’eût pu résister
Et qu’il aurait alors commencé à t’aimer… »

Mais peut-être que lui aussi partage cet amour
Et que tes sentiments sont payés de retour
Mais cet homme si fort ne le dira jamais
Il gardera enfoui en lui son doux secret

Mais toute à mon chagrin j’ai un espoir immense
De le revoir enfin après sa longue absence
Il m’a dans un message redonné l’espérance :
« Je ne manquerai pas de vous dire ma présence »…

Et cette simple phrase a fait battre mon cœur
M’a redonné la vie, et toute à mon bonheur
Je me dis : il viendra, comme il te l’a promis
A nouveau il sera ton homme de la nuit…

♦ Gisèle VENEROSY ♦

(vu 587 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire