Que je dois vous paraître idiote
D’avoir tout cet amour pour vous
Vous devez me traiter de sotte
Et penser que mon rêve est fou

Être aimée de vous c’est mon rêve
Mais jamais ça n’arrivera…
Bien que nos rencontres soient brèves
J’aime tant être dans vos bras

Ne parlons pas de ce qui fâche
Un jour m’avez-vous répondu
Quand j’ai voulu créer l’attache
Entre nous… Ça vous a déplu

J’aurais aimé avoir encore
Un peu de bonheur dans ma vie
Vous donner mon cœur et mon corps
Mais aussi mes jours et mes nuits

Je ne vous aurais pas enchaîné
On n’enchaîne pas ceux qu’on aime
On leur laisse leur liberté
C’est là la preuve qu’on les aime

J’aurais voulu que pour toujours
Je te dise, et que tu me croies :
Personne ne passe avant toi, mon Amour
Personne d’autre… pas même moi…

♦ Gisèle VENEROSY ♦

(vu 610 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire