©

Il y avait un gros soleil et ce gros soleil me disait viens.

Viens, viens, petite fille
Viens, viens, petite oie
Que je te narre
Que je te raconte de belles, belles histoires
Que je te rende vive
Que je t’aguiche
Que je t’entourloupe

Il y avait dans le ciel un gros soleil qui ne me disait rien.

Le gros soleil me fait un clin d’œil. D’un côté il cligne vers moi ; d’un autre on ne sait où. Je suis jalouse.

Gros soleil gros soleil où mets-tu ton œil ?
Gros soleil gros soleil trompe-l’œil !
Bouh ! sale menteur !

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ Carzon Joëlle ©

(vu 699 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire