Femmes blessées 9.8 out of 10 based on 11 ratings.

©

Oui, ces femmes blessées me donnent le vertige
De l’une, s’épanchant près de moi dans le soir,
Je ne peux effacer les pleurs, de ma mémoire
Souvent je pense à elle, et mon âme se fige

Elle doutait de tout, du temps et de la vie
Insensible et muette, comme une poupée
Elle enduisait d’onguents son corps couvert des plaies
Provoquées par les violences de son mari

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 709 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire