©

Et quoi ! Même si l’on rêve ou est insensé
Si le monde parait peuplé d’inattendu
Si l’on vit pour une ombre ou si l’on vit reclus
La différence peut elle nous sacrifier
Sur l’autel de l’oubli où l’on se vit frustré ?

Et quoi ! Pourquoi chercher toujours des âmes belles ?
Pourquoi chercher l’amour, la tendresse sucrée ?
Pourquoi ne pas chercher à voguer du passé
Vers un futur damné sans une âme nouvelle
Pour libérer le jour de ces tristes ficelles ?

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1217 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire