©

Lorsque le clair de lune irradie les étoiles
Que le souffle divin d’un vent tendre d’été
Vient caresser nos joues de chaleur apaisées
Quand dans la pénombre je distingue ce voile
Qui recouvre ton corps comme une fine toile

Quand sans même y croire je découvre tes yeux
Embrasés de couleurs vibrantes, irréelles
Je me sens entraîné, transporté par des ailes
Qui me font voyager au profond de ce bleu
Que je découvre heureux dans ces iris joyeux

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 1422 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

2 commentaires pour Désirs

Laisser un commentaire