©

Bien caché, bien enfoui
Là où rien ne persiste
Il subsiste un ennui
Un relent de la nuit
Mélancolique et triste

Astre sombre et opaque
Obscurci, dévasté
Cinglant comme une claque
Glauque comme un cloaque
Un marais embrumé

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 828 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire