Commémoration 10 out of 10 based on 3 ratings.

©

Ce jour, nu comme un saule éploré et amer
Je pense à ces victimes de l’obscurantisme
A ces êtres meurtris par tant de fanatisme
Lors je leur rends hommage et leur dédie ces vers

Ce jour, tels tous ces gens blessés dans leur conscience
Je pense à ces astres qui ont cessé de luire
A tous ces innocents qui n’ont plus d’avenir
A ces destins brisés par la folle ignorance

Ce jour je pense aux innocents anéantis
Si je n’ai pas reçu leurs douleurs dans ma chair
Mon âme les reçoit et je suis solidaire
Pour eux, je suis empli de chagrin, sans répit

Ce jour le peuple pleure et je pleure avec lui
L’affliction nous vautre dans un drame ineffable
Ce jour, la foi se perd et devient impalpable
Même les rais de ciel sont happés par la nuit

Ce jour commémorons ces gestes de bravoure
Qui ont su émerger d’un monde sans soleil
Admiratifs devant ces actes, ces merveilles
Honorons le courage et les hardis secours

Ce jour le monde entend la tristesse et les cris
Regorgeant d’indicibles souffrances impures
Il se sent allongé dans un lit de blessures
Mais se relèvera pour que gagne la vie

♦ JC Fartoukh ©

(vu 655 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire