Les écrits : Poésies, Récits, Réflexions personnelles, Ecrits divers... Un espace pour lire, pour s'exprimer, pour communiquer, pour transmettre... Parce que seul ce qui est écrit peut être transmis et traverser les ages...

©

Liste des personnages

3 Femmes et 4 Hommes :
GINA…………Épouse de Louis. Fait du Patchwork.
LOUIS………..Époux de Gina. Cumule les grasses matinées et les siestes.
ROBERT……….Époux de Brigitte. Rentier commence à se lasser de Brigitte.
BRIGITTE……..Épouse de Robert. Digère mal la demande de divorce.
INDIA………..Déesse Hindoue. Fait visiter l’Astral.
RENE…………Ami de Louis. Accessoirement peut fournir un tueur.
JEAN…………Tueur, Philosophe et grand Initié. Travail soigné garanti.

SYNOPSIS

Un retraité constate que sa vie n’a plus de sens. Son couple n’a plus de libido. Il apprend qu’après la mort charnelle l’âme vivra dans le bonheur pour l’éternité, il décide alors de mourir mais, sa femme a son mot à dire.Et si le Paradis se révélait être un Enfer !
Heureusement , Cupidon ne le lâchera pas d’une semelle.

1:(Gina et Louis sont au salon et Gina se prépare)
GINA: Bon, j’espère ne rien oublier, j’ai le canevas, les fils, les aiguilles avec le chat ouvert et…
LOUIS: Les aiguilles c’est féminin alors tu devrais dire « Les aiguilles avec la chatte ouverte ah ah ah. »
GINA: Tu vois ? c’est pour ne pas entendre ce genre d’humour en dessous de la ceinture qu’il n’y a pas d’hommes dans mon Club de Patchwork.
LOUIS: Tu as tort, la présence de Coqs dans ton poulailler apporterait un peu de bonne humeur.
GINA: On n’a pas besoin des hommes pour ça. Et toi, que vas tu faire aujourd’hui ? arrivera tu à décoller tes fesses de cette chaise? Va au Cinéma, va jouer aux boules ou aux cartes, va marcher au lieu de te tasser sur un siège toute la journée.
LOUIS: Si tu crois que je ne fais rien tu te trompe lourdement car… sous mes airs de Chat endormi… je réfléchi Môa, eh oui madame, comme un miroir, face à moi même…. je réfléchi.
GINA: Et tu réfléchis à quoi ?
LOUIS: Je me demande… au fond de moi, après avoir longuement et profondément respiré, à quoi je vais bien pouvoir réfléchir la prochaine fois.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ Louis LAGARDE ©

(vu 45 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire