Ce soir 10 out of 10 based on 5 ratings.

©

Ce soir tu restes là, pensive, interloquée
Tu honnis les instants que tu n’as pas osés
Evoquant les saisons que tu n’as pas vécues
Les tendres effusions que tu n’as pas reçues
Furtivement le doute envahit tes pensées

Ce soir tu t’évalues et vois un automate
Un dérivant de l’âme à la vie morne et plate
Ce soir monte la nuit et le froid qui te mord
Tu te sens pétrifiée dans le triste décor
D’un prisme sans éclats, aux couleurs disparates

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


♦ JC Fartoukh ©

(vu 667 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire