Brise nocturne 6 out of 10 based on 1 ratings.

Cours, galope, vole, douce brise nocturne.

Crée-toi un chemin à travers les collines,
Faufile-toi entre le feuillet des arbres,
Survole les plaines et les cimes des montagnes.
Va au-delà des lointaines contrées
Et souffle des mots d’amour à ma dulcinée.

Soit le messager d’un cœur meurtri par une distance qui se veut infernale.
Porte à mon âme sœur les complaintes de mon être.
Brise les lois de la nuit et que l’éclat de mon cœur brille de mille feux, jusqu’à elle.

Dis-lui que je l’aime et que je meurs d’envie de la revoir.
Dis-lui que la nuit nous appartient et que nos rêves ne font qu’un…

Va jusqu’à elle
Et à son oreille souffle lui « tu me manques »,
A sa bouche, apporte la chaleur de mes lèvres,
A sa peau, confie la sensation de mes mains,
A ses paupières closes, projette la vision de mon sourire,
A son cœur, dis que les flammes de mon amour,
Sont éternelles…

♦ Gildas Dabiré ♦

(vu 1190 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire