©

Encore un sentier qui s’achève
Encore un sentier qui commence
La vie s’écoule avec aisance
Comme dans l’arbre sourd la sève
Comme au matin l’aube se lève

Demain son lot de sentiments
De rires, de joies, de souffrance
De soumission ou d’insolence
De désirs et de rêves blancs
De promenade au firmament

Cet an nouveau sera meilleur
Puisqu’il n’a pas encore eu lieu
Les jours que l’on pense radieux
Les plus beaux instants d’une fleur
Sont ceux que découvrent nos cœurs

Année joie ou année chagrin
A chercher l’illusion divine
A trouver un sens à l’ultime
Ou à sombrer comme un pantin
Dans un abime noir, sans fin

Année perverse et solitaire
D’incompréhension ou de peine
Crachant les flammes de la haine
Ou de dialogues salutaires
Éloignant les spectres de guerre

Année bénie, blanche et novice
Qui verra nos enfants grandir
S’envoler vers leur avenir
Des bouquets de roses, de lys
Offert en guise de prémices

Année de pauvreté ou d’ors
De brumes ou de pures clartés
De sentiments inavoués
De faux semblants et faux décors
Ou de victoires sur les sorts

Année du calme ou de l’action
De chaines brisées et vaincues
Ou de lourds secrets mis à nu
De victoire ou d’abnégation
De contact et d’association

Année de passion ou de sang
De lumière ou d’apocalypse.
Au bout du parcours de l’ellipse
Nous contemplerons le bilan
De nos actes insignifiants

Qu’importe ! l’année sera belle
Elle aura la douceur des blés
La couleur de la voie lactée
Nous aurons, si elle est fidèle
Un an de plus dans l’escarcelle !

Que cette nouvelle année soit pour vous une…

Année féconde, riche en joie
Que vos prières soient comblées
Que vous naviguiez l’âme en paix
Que se tissent comme la soie
Vos destinées comblées d’émoi…

♦ JC Fartoukh ©

(vu 737 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire