©

Chapitre XXI – L’agression

Cela s’est passé boulevard Charles-de-Gaulle (anciennement boulevard Nicolas-Ostrovski) entre les bières et l’apéro. C’est l’oncle qui a été le plus touché ; Voisin, plus solide et aussi plus jeune, a été à peu près épargné. Ils ont attaqué les yeux (« mais c’est notre faute au départ », dit l’oncle curieusement). Les sourcils du beau-frère de Patapa luisent de sang, Voisin se tient le poignet avec des grimaces douloureuses.

Aurore se met à pleurer ; cette fois, c’est trop. Bérangère assure. Voisine et moi on se pose des tas de questions… Il s’agissait juste de coller quelques affiches. D’habitude, ça se déroule dans une relative bonne humeur, entre les échanges de plaisanteries avec les passants sympathisants et les regards en dessous avec les partisans de Théo… Cette fois… « Il y a eu du sang sur les murs », comme on dit.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


(Voir la suite Suite)

♦ Carzon Joëlle ©

(vu 776 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire