©

Chapitre XX – Guillaume

– Je t’ai vu avec Guillaume Esmond tout à l’heure…
– Ah, oui ?…
– Qui est-il ?
– Comment ça ?
– Tu ne l’amènes pas ici…
– Je ne vois pas pourquoi je l’amènerais ici.
– Pour nous le présenter.
– Eh bien, non.
– Qu’est-ce qui te gêne ?
– Rien ne me gêne. Si : tes questions me gênent.
– Je suis ta sœur.
– Tu es une emmerdeuse.
– Sa carrure athlétique plairait à Aurore.
– C’est vrai qu’il est pas mal…
– Est-ce un ami, ton ami ?
– Évidemment.
– Tu l’as choisi ?
– Nous nous sommes choisis. Nous avons les mêmes goûts, les mêmes délires.
– Il me semble que vos « délires » ne s’approchent guère de cette rue…

Mon frère, allongé sur son lit, sourit d’un air rêveur en tirant sur sa cigarette. Il est beau. Mon cœur s’accélère.
– Vos délires ont-ils quelque chose à voir avec Nadia ?
– Nadia ?
– Tu m’as bien entendue.

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


(Voir la suite Suite)

♦ Carzon Joëlle ©

(vu 671 fois)
Contacter l'auteurContacter l'auteur (vous devez être inscrit et connecté)

Laisser un commentaire