Parce que seul ce qui est écrit peut être transmis...

... J’écris encor ce soir les humeurs qui m’animent
Laissant percer en moi mes désirs les plus fous.
J’écris ce qui me vient, ce qui me rend jaloux
Sombrant tout doucement dans un opaque abîme.

Ces courants si pervers édifiant mes passions
Ces idées m’assaillant quand j’ouvre mes prisons,
Ce silence envoutant berçant mes illusions,
Ces couleurs de l’âme sont ma respiration.
Voir la suite Suite

©

Un exutoire à tous ces mythes
Pour un avenir plein d’éclat
Vers les rayons, et leur à-plat,
De l’irradiant à son zénith

Un exutoire aux religions
Vers les chemins « du légitime »
Loin des abysses, des abimes
De la pénombre des grands fonds...
Voir la suite Suite

Poemes Tome 1    Poemes Tome 2

©

Ces deux recueils regroupent 237 poèmes (114 pour le tome I et 123 pour le tome II) originaux sur des thèmes portant sur l’actualité, sur l’amour, sur l’amitié, sur les voyages (Brésil, Chine, Japon…), etc.
Ils sont aussi un condensé de réflexions personnelles…...
Voir la suite Suite


Nouvelles

©

Ce recueil regroupe six nouvelles, six fictions dont certaines ont été inspirées par des événements, des faits d’actualité....
Voir la suite Suite


Antispécisme ou opportunisme

©

Réponses au livre d’Aymeric Caron « Antispéciste »
...
Voir la suite Suite


Suite

©

1 – La rencontre...
Voir la suite Suite

©

Drôle de prénom porté
Par une drôle de femme
De toi je vais m’imbiber,
Je vais savourer ton âme

Car tu m’as ensorcelé.
Plus robuste que le temps
Tu envahis mes pensées
L’espace de mes tourments...
Voir la suite Suite

©

Déjà l’hiver grise mon temps.
Déjà fuient mes rêves d’antan.
La passion sans raisonnement
Fait défaut à mon cœur d’amant
Je veux t’aimer

Je voudrais revivre un instant
L’éclosion d’un embrasement,
La splendeur d’un amour naissant,
De l’explosion d’un sentiment.
Je veux t’aimer...
Voir la suite Suite

©

Humide et étouffante, ombragée, odorante
La forêt s’épaissit en flore luxuriante
Un brouhaha persiste à trahir son secret
Quant au cœur de la jungle un spectacle apparait

Tandis que les poissons et les oiseaux roucoulent
Sur un rythme oppressant, un affluent s’écoule
Quelques légers remous clapotent à sa surface
La rumeur soutenue s’amplifie, se déplace...
Voir la suite Suite

©

Ce soir tu restes là, pensive, interloquée
Tu honnis les instants que tu n’as pas osés
Evoquant les saisons que tu n’as pas vécues
Les tendres effusions que tu n’as pas reçues
Furtivement le doute envahit tes pensées

Ce soir tu t’évalues et vois un automate
Un dérivant de l’âme à la vie morne et plate
Ce soir monte la nuit et le froid qui te mord
Tu te sens pétrifiée dans le triste décor
D’un prisme sans éclats, aux couleurs disparates...
Voir la suite Suite

©

Une minute face au monde

Des violences incompréhensibles
Le soleil qui fait triste mine
Ma Loire qui passe et ne me parle pas
Mon chat qui est parti mourir dans un coin
Joëlle face au monde
Le monde si grand si petit si incompréhensible
Si petit soleil montre-toi
Loire parle-moi
Adieu mon petit chat...
Voir la suite Suite

©

C’est l’âge d’or, l’âge futile
L’âge coquin, l’âge violent
L’âge tendre, l’âge nubile
L’âge émergeant, l’âge printemps

Larme viens-tu pour la surprendre
Quand tu t’instilles dans ses yeux ?
A quoi sers-tu ? Qu’as-tu à vendre ?
Peux-tu la porter vers les cieux ?...
Voir la suite Suite

©

Lâcher prise, et sans haine atteindre enfin l’oubli
Dans ce monde frustré où plane l’interdit
Permettre à l’avenir de devenir réel
Ignorer le dédain et déployer ses ailes

S’envoler, happé dans le sillage d’un cygne
Regarder vers le lac pour y voir tous ces signes
Voir dans son harmonie les calmes de l’hiver
Tournoyer, voler comme plane l’aigle d’Ayres...
Voir la suite Suite

©

Je parle à mon chat qui se cache
Je parle au fleuve qui passe
Je parle à mes plantes qui prospèrent
Je leur dis vous êtes avec moi
Vous êtes discrets et si importants je crois
Vous me parlez aussi
L’air de rien
Vous me parlez vous souriez beaucoup

... pour lire à la suite, vous devez être inscrit (une adresse email suffit) et connecté :

Connectez-vous !     

Inscrivez-vous !


...
Voir la suite Suite

©

Haïkus printemps

Oiseau bleu es-tu
De la nuit de silence
Es-tu l’espoir ?...
Voir la suite Suite